Forum RPG sur la série Once Upon A Time
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 There is a wolf in the garden | Régina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: There is a wolf in the garden | Régina   Sam 4 Mai - 20:35





There is a wolf in the garden




Comment s'était-il retrouver là ? Liam n'en avait aucune idée. D'ailleurs il faisait frais et il n'était pas assez couvert. On pouvait suivre sa respiration à la vue de l'épaisse fumée qui s'échappait d'entre ses lèvres. Les mains dans les poches, le cou enfoncé dans son écharpe il n'avait pas fière allure. Le froid le faisait marcher vite. Liam n'était pas quelqu'un qui aimait se balader la nuit, surtout à cause de sa condition. Pourtant il fut un temps ou il était un fêtard invétéré. Un temps bien lointain. Sa personnalité animale était un lourd fardeau que Liam estimait porter depuis bien trop longtemps. L'impuissance était la seule cause de sa frustration. L'impuissance était ce qui le rongeait depuis un moment. Il n'avait pas su sauver le Chasseur et maintenant la Reine, cette vipère, régnait sur ces gens sans que personne ne se doute de rien. C'était la cerise sur le gâteau.

Perdu dans ses pensées le brun s'était égaré. Ou était-il ? Décidément son esprit n'était pas d'une grande aide ce soir. Le jeune homme regarda autour de lui l'air peu rassuré. Il n'était jamais venu ici de mémoire. L'ambiance était glauque. Il se demandait même s'il était bien à Storybrooke. Liam ne prit pas le temps d'analyser les alentours et accéléra. Les rues étaient désertes, le vent sifflait d'un air menaçant. Les pas du brun était la seule chose à briser le silence. Après quelques minutes de marches Liam crut bien que son coeur allait s'arrêter. Son souffle devint court tandis que ses muscles se crispaient. Dans un instant de panique et de concentration il se glissa dans une ruelle. Son dos s'écrasa violemment contre le mur juste avant que ses jambes ne le lâche. C'était le néant, l'inconnu puis l’inconscience.

Lorsque Liam se réveilla il se sentit comme paralyser. Il ouvrit doucement les yeux et constata avec horreur que Régina se tenait devant lui. Il inclina doucement la tête. Il ne fallut pas longtemps à Liam pour comprendre qu'il n'était plus lui même. En effet l'être qui faisait face à Régina n'était autre qu'un loup. C'était la meilleure celle là. Il avait fallut que ce soit elle qui le trouve. Au moins elle n'était pas partie en courant, c'était déjà une bonne chose. Liam avait surtout peur qu'elle se mette en tête de lancer une chasse au loup. Car si on tuait le loup on le tuait lui aussi, ce qui semblait logique. Après avoir jeter un regard furtif autour de lui Liam comprit qu'il avait atterrit dans le jardin du Maire. Qu'est-ce qui lui avait prit ?

L'animal décida alors de jouer la carte du gentil. Heureusement pour Liam et surtout pour Régina il se contrôlait totalement sous sa forme animal. Paraître gentil envers la Reine pouvait s'avérer intéressant pour lui. Lui qui se demandait depuis tout ce temps qui avait bien pu éliminer son cher ami. Tous ses doutes avaient toujours été portés sur Mrs Mills mais il fallait qu'il en ait le coeur net avant de faire quoi que ce soit. Il fallait maintenant que la situation ne dérape pas. Il fallait que Liam reste sous la forme d'un loup assez longtemps pour ne pas que Régina découvre l'homme qu'il était réellement. A part la sorcière qui l'avait maudit et lui personne d'autre ne connaissait sa véritable identité. S'il avait pu garder ce secret pendant autant de temps ce n'était surement pas maintenant qu'il se laisserait démasquer. Surtout que la Reine risquerait de très très mal le prendre. Elle serait même capable de lui arracher le coeur à lui aussi. Vu qu’apparemment chez elle c'était devenu maladif.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: There is a wolf in the garden | Régina   Mer 8 Mai - 16:40



    Aujourd'hui j'avais eu une brève pensée pour l'ancien Shérif Graham. Je venais de finir mon travail à la mairie et était sur le point de rentrer à la maison, et en sortant j'avais surpris une bande de gamins rôdant autour de ma voiture. Pourquoi de vulgaires gosses de rue prêtaient soudainement attention à la belle mercedes noire de Madame le Maire ? Mon approche eut vite fait de les faire fuir, car aussitôt je m'empressai de leur lancer, de mon habituel air stricte et sévère.

    « Fichez le camp, sales petits voyous ! »

    Fort heureusement, ils n'avaient pas eu le temps d'abîmer quoique ce soit. Alors pourquoi cette pensée pour le bien aimé défunt Shérif ? Parce que si il avait été encore là, il n'aurait jamais laissé qui que ce soit s'approcher de ma voiture personnelle. Et pour cause, lorsque j'essayai de la démarrer, et bien ce fut un échec. J'essaye encore et encore, mais rien n'y fait. Je m'énerve, commence à râler et à jurer après cette maudite bagnole. Satanés gamins, je suis sûre qu'ils étaient responsables de tout ça. Et le nouveau Shérif, Emma, se serait sûrement moquée de moi une nouvelle fois et m'aurais envoyée promener si je lui avais demandée de veiller sur ma voiture. J'étais vraiment entourée d'incapables. Je sors de la mercedes, claquant la porte profondément agacée et me résigne finalement à rentrer à pied. Comme c'est pénible de marcher autant, trimbalant la mallette de travail sous les regards étonnés de mes sujets qui se demandent sûrement pourquoi leur Reine avait soudainement choisit de rentrer à pied, alors que le temps était plutôt maussade aujourd'hui. Une chose est sûre, j'étais bien remontée. Personne n'avait intérêt à m'agacer aujourd'hui. Finalement, je vis enfin le bout du chemin et poussai mon portillon pour accéder à mon pavillon. Le plus grand et le plus beau pavillon de Storybrooke. De plus, j'étais agacée par mes pieds douloureux après toute cette marche en talons aiguilles sur le trottoir. Je soupire, je fulmine, je râle, car je ne trouve pas la clé de la maison du premier coup au fond de mon sac à main. Ce n'était pas mon jour ça c'est sûr. J'avais hâte que cette journée de poisse se termine. Pourtant, je n'étais pas au bout de mes surprises. En relevant les yeux, je reste la bouche légèrement ouverte devant la bestiole allongée et endormie dans...mon jardin. Mon Dieu...un loup ! Il ne manquait plus que ça, bon sang mais qu'est-ce qu'il foutait là celui-là ? Heureusement que Henry n'était pas encore rentré de l'école. Je dois me débarrasser de cette bête avant qu'il ne revienne. Mais comment faire ? C'est que ça mord ces bêtes-là...je vais en profiter pendant qu'il dort. Je m'approche un peu pour étudier la bête. Un pelage blanc, je réfléchis alors au pourquoi du comment il pourrait y avoir un loup ici. Soit Ruby le loup garou, mais c'était impossible car il ne faisait pas nuit, ou bien...le loup qui était déjà venu à Storybrooke il y a quelques semaines, peu avant que je ne me débarrasse de Graham. Enfin ce n'était qu'une supposition. C'est tout de même bizarre de voir la bestiole ici et que peu de temps avant j'ai repensé à l'ancien Shérif...je ne crois pas aux coïncidences. Mais cette affaire allait être vite réglée. Je prends mon téléphone portable.

    « Bonjour, Régina Mills. J'ai une bonne nouvelle qui devrait vous plaire. Il y a un loup en liberté à Storybrooke, il pourrait être intéressant de le mettre en cage et l'exposer au Zoo, ça plairait beaucoup à nos chers petits bambins. »

    Le directeur du Zoo de Storybrooke que je venais d'avoir à l'appareil semblait enjoué à l'idée d'avoir un loup dans ses cages. Cet homme avait toujours aimé les animaux. Et pour cause, dans notre ancien monde, nous l'appelions Noé.
    Soudain, je sursaute en poussant un léger cri de surprise étouffé. La bête venait de se réveiller pendant que j'étais au téléphone et se tenait assise, me regardant la tête penchée. Les bras tendus devant, je commence à reculer de quelques pas.

    « Ah euuh gentil le loup, reste ici bien sagement ! Un gentil monsieur va venir te chercher et tu seras mieux que...ici, il te donnera à manger et s'occupera bien de toi ! »



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: There is a wolf in the garden | Régina   Mar 14 Mai - 20:30





There is a wolf in the garden



Comment ça ? Qui allait venir le chercher ? Liam crut rêver. Régina voulait le faire enfermer. Décidément elle n'avait vraiment aucune pitié. Liam était un gentil loup, s'il avait voulu il aurait pu lui sauter dessus et lui arracher une main. Mais lui, contrairement à la reine, avait un minimum de respect. Liam l'avait entendu au téléphone. Il fallait absolument qu'il évite de se faire attraper. Vous imaginez si un jour, au lieu de voir un loup en cage les enfants voyait un humain. Tout le monde comprendrait alors que Liam et le loup ne faisait qu'un. Régina le ferait enfermé et chercherait à obtenir des explications. D'ailleurs le maire aurait beaucoup de mal à expliquer un tel acte magique dans un monde dépourvu de magie. Liam ne tentait pas à tenter le diable. Il fallait qu'il croise les doigts pour que le loup reste loup assez longtemps pour apprivoiser la Reine. L'animal fit des yeux de chien battu à la Reine, lui montrant alors aucun signe de férocité. Il vint même lui donner la patte. Décidément ce qu'il ne fallait pas faire pensait Liam. Il se demandait si la Reine avait encore assez de coeur pour éprouver de la pitié envers un animal. Après tout Liam avait entendu dire qu'avant elle affectionnait particulièrement les chevaux donc tout était possible.

Malheureusement pour l'animal l'homme arriva bien plus vite que prévu. Le loup se mit à aboyer en direction de la porte. Le directeur du Zoo avait vite débarqué dans le jardin du Maire. Liam tentait de garder son calme mais il était fait comme un rat. Il fallait qu'il prouve à la Reine qu'il n'était pas un danger. La seule idée qui lui vint à l'esprit fut celle de venir se cacher derrière Régina. Au moins de cette manière l'homme ne pouvait pas le viser avec ses tranquillisants. Liam le sentait mal. Lorsque le stress devenait trop important les risques de reprendre forme humaine étaient poussés à leur maximum. Liam priait de toutes ses forces que Régina accepte de virer ce criminel de son jardin. De quel droit on mettait les animaux en cage sans leur demander leur avis ? Si Le Chasseur avait été la il en serait surement devenu fou.

Le directeur du Zoo semblait dépité et surtout agacé par la tactique de l'animal. D'ailleurs il regardait la bête en fronçant les sourcils. Quoi ? Il n'avait jamais vu de loup ou bien ? L'homme se décida à prendre la parole.

« Madame le Maire décalez-vous que je puisse endormir cette bestiole. »

Le ton employé ne sembla pas convenir à Liam qui se mit à grogner en direction du Monsieur. Liam était un loup et non pas une "bestiole". Il ne bougerait pas d'ici. Il ne comptait pas se laisser avoir aussi facilement. Surtout par un abruti de ce genre. Cet homme était devenu un esclave de la malédiction. Privé de sa mémoire il avait surement été privé de ses valeurs par la même occasion. Néanmoins ce n'était pas une excuse pour traiter les animaux d'une telle manière.

Le loup restait tapis derrière le maire semblant déterminé à ne pas bouger. La manège aurait pu durer des heures si Liam n'avait pas commencé à se sentir bizarre. Il sentait bien que si l'homme ne partait pas bientôt il serait dans l'obligation de trouver un autre plan avant de reprendre forme humaine. Qu'est-ce qu'il lui avait prit de tomber dans le jardin de Régina ? Sur toutes les maisons qui se trouvaient à Storybrooke il avait fallut que ça tombe sur elle. Le bon côté était que sous forme de loup il pourrait peut-être en apprendre plus sur la malédiction. Fallait-il encore que le Maire ce décide à chasser ce cinglé avec ses tranquillisants.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 2151
POINTS RPS : 310
REPUTATION : 24



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Régina Mills »
Mais en réalité, je suis
la Méchante Reine
MessageSujet: Re: There is a wolf in the garden | Régina   Lun 20 Mai - 20:37


    Plutôt étrange. Le loup n'avait pas l'air offensif, au contraire même, il ressemblait plus à une bête apprivoisée qu'à un animal sauvage. Son comportement le démontra très bien, il ne grognait pas, il restait à me regarder alors que j'avais l'air idiote d'en avoir peur. Finalement, je cessai cette idiotie et me redressai, osant même m'approcher de lui voire sa réaction. J'avais toujours entendu dire que les loups n'attaquaient que si ils se sentaient menacés, ou qu'ils avaient faim, en meute. Et celui qui se trouvait dans mon jardin n'avait l'air de n'être ni l'un ni l'autre. Vraiment, je ne savais pas quoi penser. Sans doute une sorte de suite à tous les évènements qui avaient frappé Storybrooke ces derniers temps. Après cette pluie, un loup dans mon propre jardin ne devait pas vraiment me paraître étrange...de plus, lorsque je m'étais rapprochée de lui, l'animal m'avait tendu sa patte, tel un gros chien affectueux. J'hausse un sourcil. Je comprends de moins en moins...il semblerait qu'il veuille me dire quelque chose. Et qu'il ne soit sûrement pas arrivé là par hasard. Finalement, je commençais à regretter d'avoir appelé le gardien du Zoo. En parlant du loup d'ailleurs, enfin...pas du loup dans le jardin, de Noé bien sûr. Le voilà qui arrive, sa camionnette se garant devant mon portillon. Un homme de taille moyenne, squelettique et à la barbe blanche entra dans mon jardin, muni de gants en caoutchouc et d'une grosse pipette. Après de brèves salutations, l'homme me somma de me reculer pour qu'il puisse endormir la bête. Ainsi cette pipette devait contenir un somnifère puissant. Dommage pour ce cher Noé, mais finalement j'avais changé d'avis et il lui faudra attendre un peu avant de compléter son arche. La preuve, le loup, se sentant menacé, commença à lui grogner dessus. Et aussi bizarre que cela puisse paraître, j'avais même l'impression qu'il cherchait à se cacher derrière moi, qui n'avait pas bougé malgré l'ordre du gardien. Je jette un bref regard à l'animal. Je persiste à croire qu'il est lié à moi d'une manière ou d'une autre. Alors je vins me placer entre Noé et le loup, les bras croisés et regardant l'homme de haut, de mon habituel air hautain et autoritaire.

    « J'ai changé d'avis, mon cher. Je pense qu'il est encore trop tôt pour mettre notre ami poilu en cage. Sa place n'est pas ici, je veillerais personnellement à la lui trouver. Navrée de vous avoir fait déplacer pour rien. Disposez, maintenant. »

    Naturellement, Noé écarquilla les yeux. Apparemment, il n'avait pas très bien compris mon ordre. Puisqu'il ne bougea pas et tenta tant bien que mal de se justifier : « Mais enfin Madame le Maire, vous n'y pensez pas ! Et si il venait à vous attaquer ? Les loups peuvent être dangereux, vous savez, et.. »

    Oui, inutile de me prendre pour une imbécile je sais très bien que ce genre d'animaux peuvent être dangereux. Sauf que ce loup-ci n'avait pas l'air d'être sauvage, bien au contraire. Alors je ne cillai pas et lui répondit froidement.

    « Auriez-vous oublier pour qui vous travaillez, Monsieur ? »

    Ainsi, il baissa les yeux et répondit : « Pour la commune...pour vous. »

    Mes lèvres s'élargirent légèrement en un petit sourire satisfait, tandis que je gardais les bras croisés.

    « Que pouvez-vous en déduire ? »

    Phrase qui tue. Noé n'avait donc plus rien à faire ici et il le comprit enfin, puisqu'il s'en retourna en répondant d'un simple « Bien, Maire Mills. »

    Il a mis du temps à comprendre qui était le patron ici. Et maintenant, à nous deux le loup. Je me retourne vers lui, et m'accroupit à quelques pas de lui. Je tends ma main, cherchant à déposer une douce caresse sur son pelage gris. J'allais avoir l'air un peu ridicule de parler à un animal qui ne pouvait pas me répondre, mais je cherchais des réponses.

    « Alors, le loup...qu'es-tu venu chercher, dans mon jardin ? »



You think I'm a vilain ? ◮
« There's nothing more dangerous than a beloved mother »
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »
Mais en réalité, je suis
MessageSujet: Re: There is a wolf in the garden | Régina   

Revenir en haut Aller en bas
 

There is a wolf in the garden | Régina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Discussions diverses à Fairy Garden
» Marre des pépins, je veux un noyau.. T-T [4/4]
» Fax : qui a déjà testé ?
» (M) Deucalion ft. Gideon Emery
» La débâcle des sentiments

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois :: Les archives de Gold :: Les archives de Gold-