Forum RPG sur la série Once Upon A Time
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Lun 8 Avr - 20:06


À ses yeux, c’était son premier amour sérieux. Elle croyait sincèrement ne jamais avoir ressenti ça pour quelqu’un d’autre auparavant. Quand elle passait le voir à sa boutique, son but premier n’était jamais d’acheter des friandises et c’est pourtant ce qu’elle faisait. Une partie de son salaire de vendeuse était toujours spécialement mise de côté pour être dépensée à la chocolaterie. Oh elle aimait bien les douceurs! Mais la plus douce d’entre toutes était lorsqu’elle pouvait poser les yeux sur l’homme de ses rêves. Il était tellement beau! Tellement parfait! Toujours souriant, il était l’homme le plus poli et le plus attentionné qu’elle connaissait. Oh et il était si drôle! Les rires de la jeune femme étaient toujours sincères lorsqu’ils échangeaient des plaisanteries ensemble.

Souvent elle se surprenait à penser à lui. Elle imaginait sa joue se faisant caresser par une de ses mains créatives et son regard joueur se transformant en quelque chose de plus enveloppant. La plupart du temps, Lily mangeait son chocolat, déjà délicieux, en se demandant s’il serait meilleur si Willy glissait personnellement les petits carrés un à un dans sa bouche. Il lui avait même pris l’envie de goûter à ses lèvres parfaites… Après tout, n’était-elle pas en âge d’avoir un petit ami sérieux? D’ailleurs, elle n’avait aucune idée de la raison pour laquelle elle n’en avait jamais eu… Et, malgré la différence d’âge qui bouleverserait probablement sa mère, Lily avait jeté son dévolu sur le chocolatier et rien ne la ferait changer d’idée!

Pourtant, elle n’était qu’une simple cliente pour lui et elle brûlait d’envie d’être tellement plus… Comment passer de connaissance à amie? Comment franchir encore une étape de plus et pouvoir y ajouter le mot « petite »? Parce que franchement… elle s’y connaissait en matière de petitesse et était certaine de remplir ce rôle parfaitement, ou du moins de son mieux et avec tout son cœur. La seule qui pouvait l’aider était Aislinn. Elles s’étaient rencontrées à la boutique de Willy, y venant toutes les deux très souvent. La rouquine était une amie très proche du chocolatier et ça aurait pu rendre Lily-Rose jalouse, mais elle avait préféré voir ça comme une excellente opportunité de forcer le cercle privé de son cher et tendre. Qui de mieux pour lui venir en aide que quelqu’un le connaissant par cœur? Et puis Lily n’avait même pas eu besoin de s’expliquer à Aislinn puisque cette dernière avait remarqué très vite l’intérêt qu’elle portait au beau brun. Leur relation était basée sur un attachement mutuel envers Willy et l’amoureuse des deux confiait souvent les effluves de son amour brûlant à sa nouvelle amie.

Aujourd’hui était une journée spéciale. Les simples discussions ne suffiraient pas! Il leur fallait élaborer un plan d’attaque précis et efficace. Une façon pour elle de trouver le courage de lui avouer ses sentiments et de s’approprier le cœur de Willy pour de bon. Lily avait donc appelé Aislinn en renfort et l’avait conviée à un petit pique-nique sur le bord de la rivière. Les deux demoiselles pourraient donc célébrer l’arrivée du printemps tout en biscuits, en thé et en complot! La jeune femme avait vraiment fait un effort pour mettre son invitée à l’aise – et elle-même par la même occasion! Le sujet était tout même épineux et gênant si on y regardait de trop près, si on n’arrivait pas à retenir son imagination débordante…
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Mer 10 Avr - 10:38

Habituellement, deux filles se disputent pour un garçon; c'était plutôt rare qu'une amitié naisse à partir de l'inclination qu'une fille à pour un homme. Sauf que là, si, et toc ! Les deux filles étaient des clientes fidèles de la chocolaterie Wonka – si tant est qu'Aislinn était toujours classée comme cliente en ne payant pas ses friandises une fois sur deux : avoir un meilleur ami chocolatier et lui servir de goûteuse, c'est toujours utile ! - et s'y étaient croisées plusieurs fois. Lily-Rose semblait vouloir y habiter et/ou engloutir toutes les réserves du chocolatier. Et elle profitait à chaque fois pour discuter avec celui-ci, rire avec lui, le dévorer du regarder... Aislinn la trouvait mignonne, à regarder Willy avec de grandes paillettes dans les yeux.

Sauf que Willy était peut être à même de faire un chocolat formidable et des inventions formidables, il avait cependant des petits problèmes pour voir ce qui crevait les yeux en termes de relations humaines. Lily-Rose était amoureuse de lui, même Aislinn le voyait. Lui ? Ah ben si elle venait aussi souvent c'était qu'elle était amoureuse de son chocolat, pas lui voyons ! … Abruti de chocolatier, tout le monde ne voue pas un culte à la matière grasse.

Toute à ses pensées et distraite comme d'habitude, elle manqua de se rétamer dans la rivière, glissant sur les pentes boueuses de celle-ci. La poisse.

« -Ooops ! »

Au moins, elle avait trouvé la rivière...maintenant son amie. Où était-elle ? En amont, en aval ? Elle lui avait donné rendez-vous à la rivière pour un pique-nique. Du thé, des gâteaux... Comment attirer Aislinn en une leçon ! Aislinn aimait bien discuter avec Lily-Rose, même si leurs discussions revenaient le plus souvent à leur relation commune. C'était compréhensible, Lily-Rose avait besoin de quelqu'un avec qui parler de l'homme qui habitait ses pensées... Et Aislinn se pliait de bonne grâce à l'exercice.

« Lily ! Lily-Rose ! »

… Lily-Rose, j'me suis perdue. Ce n'était quand même pas possible d'avoir un sens de l'orientation aussi pourrit, quand même.

La rouquine devait également éviter de lui sortir qu'elle avait embrassé Willy. Enfin. Qu'il lui avait volé son premier baiser. Pour du chocolat. Mon dieu, c'était à devenir fou. Elle en avait mal au crâne, tiens. Aislinn se sentait un peu coupable envers son amie; elle avait quand même eu ses lèvres en contact avec celles de Willy... Pas volontairement. Elle adorait Willy, mais n'était en rien amoureuse de lui, et réciproquement.

Bon. L'avantage c'était qu'au moins elle avait un plan à lui proposer. A posteriori, Aislinn regrettait un peu sa réaction envers Willy, lorsque celui-ci l'avait embrassée pour la débarrasser du chocolat qu'elle s'était foutue partout. Après une tel rejet, il y réfléchirait peut-être à deux fois et deviendrait plus méfiant vis-à-vis de l'approche sincère de Lily-Rose. Ou bien, il n'avait pas appris de ses erreurs et elles allaient trouver un moyen pour Lily-Rose de gagner son coeur en chocolat.

Aislinn arriva en vue de son amie, et accéléra le pas, allant jusqu'à courir dans l'herbe humide près d'elle. Un pique-nique, une amie... La vie est belle !

« -Lily-Rose ! Me voilà, désolée, si je suis en retard ! »




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale

Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Mer 10 Avr - 18:50


Pendant qu’elle attendait son amie, l’esprit de Lily avait eu le temps de vagabonder assez loin. En effet, ses pensées étaient passées d’une simple observation silencieuse de la rivière à une tentative de striptease mental pour devenir ce dont Willy avait l’air avec moins de vêtements. Il était assez grand, mais pas trop, et paraissait être svelte et en bonne forme malgré tout le chocolat qu’il ingurgitait. Son physique était carrément un miracle en fait. Avec son mode de vie, il aurait dû être gros, très gros même, et souffrir de diabète. Il était pourtant rayonnant de santé et possédait une carrure exquise. Tellement délicieuse qu’elle enflammait l’imagination de l’étudiante et éveillait son côté pervers, celui que toute jeune adulte a en elle.

Lily imagina d’abord son chocolatier sans chemise… ce qui fut très agréable. Le Willy de ses rêveries avait un torse lisse et appétissant surmontées d’épaules solides mais délicates. Plus bas, on pouvait apercevoir un ventre plat et quelques lignes fines définissant des abdominaux discrets… La demoiselle lécha doucement ses lèvres sans s’en rendre compte sous l’influence de son subconscient d’humeur coquine. Alors que son imagination allait s’aventurer un peu plus loin, une voix la sortie brusquement de son rêve éveillé.

- Lily-Rose ! Me voilà, désolée, si je suis en retard !

Aislinn venait d’arriver et de la prendre « l’esprit dans le sac », et, même si Lily était la seule à connaître le contenu de ses pensées, elle fut gênée d’en prendre conscience. Son amie avait l’air de très bonne humeur et avec raison! Cela s’annonçait une très belle journée de début de printemps. Chassant ses pensées fourbes, la pécheresse fit signe à son invitée de prendre place sur la jolie couverture qu’elle avait empruntée à sa mère pour l’occasion.

- Oh ce n’est pas grave! J’avais amplement de quoi… m’occuper l’esprit. Bienvenue dans notre jardin des délices, où « pique-nique sur le bord de la rivière », c’est selon! dit-elle avec un sourire franc. Tu vas bien?

Elle avait beau tenté de socialiser sans parler de lui tout de suite, mais ce fut franchement impossible. Les magnifiques yeux de Willy la hantaient et elle se devait de trouver réponse à toutes les questions qu’elle se posait à son sujet. Comme par exemple : avait-il une copine? Information capitale lorsqu’on s’intéresse à quelqu’un, mais elle n’avait jamais posé la question à Aislinn, prenant pour acquis qu’elle lui aurait déjà dit si c’était le cas, ne serait-ce que pour lui éviter de faire des efforts inutiles.

- Et donc : tu sais pourquoi je t’ai demandé de venir pas vrai? Il faut dire que Willy était sans aucun doute leur sujet de conversation principal – et quel sujet! – mais Aislinn ne semblait pas s’en plaindre, alors Lily continuait de lui rabattre les oreilles avec son obsession dès qu’elle le pouvait. On doit trouver un moyen pour que je puisse charmer Willy. J’en peux plus de me languir de lui sans arrêt! C’est maintenant ou jamais. Un biscuit? ajouta-elle en lui tendant une assiette remplie de ces pâtisseries achetées au magasin. Et non ni Lily ni sa mère n’avait de talent particulier pour la cuisine. La première question importante : est-ce qu’il aime un type de femme en particulier?
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Dim 21 Avr - 17:04

Quand Aislinn arriva près de Lily, celle-ci semblait plongée dans ses pensées... Pensées plus qu'agréables si on se fiait au petit sourire que la jeune femme affichait avant même de voir son amie. Sans doute pensait-elle à William ? Cela ne l'étonnerait pas trop, Lily-Rose semblait penser au jeune homme à longueur temps, à ses chocolats, à sa boutique, à son rire.. Bref, elle était amoureuse. Aislinn connaissait mal ce sentiment, mais si elle se fiait aux livres et à son imagination débordante... Elle pouvait assez bien visualiser quelques genres d'images pouvaient bien hanter son amie. Aislinn, ton imagination. Réfrène la un peu, ça devient trop bizarre.

« -Oh ce n’est pas grave! J’avais amplement de quoi… m’occuper l’esprit. Bienvenue dans notre jardin des délices, où « pique-nique sur le bord de la rivière », c’est selon! Tu vas bien? » Aislinn éclata de rire : vous voyez, qu'est-ce qu'elle disait ! Quand au jardin des délices...L'expression, quoique fantasque, convenait parfaitement : entre le décor enchanteur, le pique-nique et les yeux pétillants des jeunes femmes, on était dans le ton ! Aislinn se laissa tomber à côté de son amie, assise en tailleur et répondit en souriant :

« - Si tu veux, je peux te laisser seule avec tes rêveries ! Ca va, et tout est parfait, c'est fantastique !»

Elle lui livra un grand sourire, alors qu'elle semblait prête à taper dans ses mains avec l'enthousiasme d'une enfant. « - Et donc : tu sais pourquoi je t’ai demandé de venir pas vrai? » Aislinn eut un petit rire, oui elle en avait une assez bonne idée et ce n'était pas pour parler du chant des oiseaux ou de la meilleure méthode pour faire le thé ( quoique ce soient deux sujets pour lesquels Aislinn aurait été tout aussi inspirée ). Elle acquiesça; oui, tout était clair et elles pouvaient entrer dans le vif du sujet, au cœur de la discussion si on lui permettait un jeu de mot stupide.

« -On doit trouver un moyen pour que je puisse charmer Willy. J’en peux plus de me languir de lui sans arrêt! C’est maintenant ou jamais. Un biscuit? Aislin lui lança un regard amusé de son changement de sujet soudain alors qu'elle lui tendait une assiette pleine de gourmandises. Les efforts de Lily-Rose étaient louables, mais cela se voyait qu'elle n'avait qu'une envie, parler de son bien-aimé: Aislinn prit un gâteau en répondant pour la forme:

« - Je suis d'accord, il te faut juste un plan d'attaque ! Et oui, s'il te plaît. »

« -La première question importante : est-ce qu’il aime un type de femme en particulier? » Euh, oui celles enduites de chocolat...Hem. Aislinn évacua vite fait la rougeur qui menaçait d'envahir ses joues et réfléchit. La rouquine prit un moment pour répondre, mâchonnant lentement son petit gâteau. Ses neurones s'agitaient et tournaient à plein régime alors qu'elle repassait tous les moments qu'elle avait passé en compagnie de l'excentrique chocolatier. Le problème étant qu'elle ne se rappelait pas l'avoir déjà vu en compagnie d'une femme, pour des raisons d'autres que le chocolat ou l'amitié; nombreuses étaient les clientes féminines que Willy appréciait, mais d'après ce que Aislinn avait pu voir, cela ne devenait jamais ambigu.

« -C'est difficile à dire, je ne l'ai jamais vu avec une petite amie, ou évoquer la beauté de quelqu'un... Il n'a jamais eu de petite amie. Je pense qu'il... Il ne doit pas avoir de type de femme particulière pour ce qui concerne le physique. Tu dois avoir le profil pour lui plaire, je pense. »

Evidemment qu'elle pensait que la jeune femme pouvait faire un joli couple avec son ami, et le rendre heureux. Autrement, elle ne se serait jamais liée avec elle, l'encourageant dans son idylle; elle n'était pas amoureuse de l'homme, les derniers évènements l'avaient prouvés, mais elle tenait beaucoup à lui. Pour une raison mystérieuse, elle était liée à lui, ils avaient un lien spécial. Et elle avait même du mal à envisager qu'il ait une petite amie, de peur qu'il l'abandonne. Alors autant que ce soit quelqu'un de bien.

« -Drôle, souriante, qui ne se prend pas la tête, qui aime bien Charly… qui aime le chocolat. »




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale



Dernière édition par Aislinn Liddell le Jeu 16 Mai - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Mer 15 Mai - 16:26


- C'est difficile à dire, je ne l'ai jamais vu avec une petite amie, ou évoquer la beauté de quelqu'un... Il n'a jamais eu de petite amie. Je pense qu'il... Il ne doit pas avoir de type de femme particulière pour ce qui concerne le physique. Tu dois avoir le profil pour lui plaire, je pense.

Jamais eu de petite amie? Comme c’était étrange! Un homme de son âge n’ayant jamais eu de petite amie était un concept assez bizarre… surtout si on considérait qu’il n’avait rien du looser qui vit dans le sous-sol de ses parents et qui ne fera jamais rien de sa vie. Bien au contraire, Willy était l’exemple parfait du type passionné et travaillant qui menait son business d’une main de maître! En plus, pour ne rien gâcher, il était beau à en baver partout. Pour Lily, il était donc presque inconcevable que personne n’ait tenté sa chance avec cet adonis. Ou alors… plusieurs personnes lui avaient peut-être offert leur cœur, mais avaient été rejetées… À cette pensée, la jeune fille déglutit difficilement. Elle n’avait pas du tout envie de se faire briser son cœur en mille miettes. Au moins, il n’avait pas de type particulier, elle était donc toujours dans la course, sans avoir besoin de changer son look.

- Drôle, souriante, qui ne se prend pas la tête, qui aime bien Charly… qui aime le chocolat.

Bon, jusque-là ça allait! Lily-Rose se savait extrêmement souriante, et ne se prenait pas la tête plus que nécessaire… bien moins que la plupart des filles de son âge du moins. Quant à l’humour… bon… Tout le monde aime bien se croire très rigolo et ce n’est pas toujours le cas. La bonne nouvelle était que la petite danseuse était presque certaine d’être un peu amusante. De nombreuses fois, elle avait fait sourire son chocolatier, et même rire quelques fois. Pour le chocolat : aucun problème. Elle avait la dent sucrée, comme la plupart des gens quoi. Et puis Charly ne la dérangeait pas du tout. Même si elle avait été très surprise la première fois qu’elle avait rencontré l’animal, elle s’était vite habituée à l’espèce de cohésion symbiotique qui existait entre lui et son maître. Restait à espérer qu’il était possible de se rapprocher physiquement de Willy sans que Charly ne s’interpose… Dans tous les cas : les choses s’annonçaient drôlement bien pour elle!

- Super alors! J’ai donc toutes mes chances avec lui! dit-elle en affichant un sourire rayonnant.

Alors qu’elle savourait cette petite victoire, elle se permit également se savourer un biscuit et de boire un peu de thé, parce que c’était tout de même un pique-nique et pas seulement une « réunion au sommet »! Elle était tout euphorique de se voir presque confirmer que ses rêves pouvaient devenir réalités, mais le moyen de les atteindre restait tout de même nébuleux. Voilà pourquoi Aislinn était son atout secret! Elle seule pouvait tenter de deviner comment Willy allait réagir face à telle ou telle chose. La jolie rouquine pouvait permettre son bonheur ou réduire ses espoirs à néant.

- Quelle serait la meilleure tactique selon toi? Une approche directe ou pas? J’ai l’impression que si je ne suis pas claire il risque de passer à côté de mes allusions… Déjà qu’il semble ne pas avoir remarqué que je deviens complètement gaga lorsqu’il est là!

Lily se remémora ses visites à la boutique. Presque à chaque fois, elle agissait comme une écervelée mièvre qui ne possède pas un très grand vocabulaire. Il lui fallait toujours quelques minutes pour se remettre de la beauté frappante de son interlocuteur pour que sa langue se délie et pour qu’elle puisse avoir une conversation normale avec lui. La plupart des gens la prendraient pour une idiote s’ils la voyaient se comporter ainsi, mais Willy était si gentil qu’il n’avait sûrement pas porté de jugement de ce genre sur elle, ni sur aucun autre client. Cet homme était une perle.

- Quoiqu’une approche trop directe pourrait l’effrayer et là je perdrais tout espoir… ajouta-t-elle en se mordillant les lèvres d’inquiétude. Ah les hommes!
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Jeu 16 Mai - 16:56

Aislnn avait du mal à imaginer Willy en couple. Ce n’était pas qu’elle était contre, qu’elle le voulait pour elle toute seule ( peut-être un peu, mais elle aurait préféré déménager du manoir plutôt que de se l’avouer ) ou qu’elle était jalouse. C’était juste que… elle avait du mal à le visualiser dans les bras d’une amoureuse. Et pourtant, elle avait une imagination débordante, hein ! Willy tourbillonnait dans son Wonderland impossible, Charly sur l’épaule et du chocolat plein les doigts, il ne bécotait pas une fille. Pourtant, elle aurait aimé voir ça, si ça le rendait heureux, bien évidemment. Et Lily aurait été parfaite pour ça.
Mais après tout, Willy passait son temps à surprendre et émerveiller la rousse, tout était possible avec lui !
 
« - Super alors! J’ai donc toutes mes chances avec lui! » Toutes ses chances, ça Aislinn ne savait pas, mais elle ne voyait aucune malchance à prévoir, en tous cas, et elle lui rendit son sourire rayonnant. «- Quelle serait la meilleure tactique selon toi? Une approche directe ou pas?  »  La jeune femme n’était pas une entremetteuse, loin de là : elle n’y connaissait rien en jeu d’amour et de la séduction. Comme Elézar le lui avait fait réalisé à la signature de leur contrat ( à sa grande humiliation ) elle était plutôt naïve et innocente dans ce domaine. La question de la tactique à adopter lui poser une colle ( le seul réconfort étant que la proie en question, Willy était aussi néophyte qu’elle ! ), mais pas question de laisser tomber son amie! «  - Quoiqu’une approche trop directe pourrait l’effrayer et là je perdrais tout espoir »Aislinn fit la grimace :

« -Si tu n’es pas explicite, je doute qu’il comprenne. Il est…Willy est Willy, tu sais. Il est capable de ne pas voir un dragon lui passer sous le nez, alors.. Tout… tout ces trucs de séduction lui passent au-dessus de la tête. »
 
Aislinn pouvait parler : niveau tête-en-l’air, elle n’était pas mal non plus. Mais elle, au moins, elle avait remarqué le manège peu discret de Lily-Rose ! Un sourire lui vint aux lèvres à ce souvenir. Cela se voyait comme le nez au milieu de la figure qu’elle adorait plus le chocolatier que le chocolat, mais il lui souriait comme un abruti heureux.  La rouquine, luttant contre la gêne, eut soudain le besoin de justifier et d’excuser son irrécupérable ami :
 
«- Ce n’est pas méchant. C’est terrible d’être aussi inexpérimenté à cet âge ! »


Mais on l’aimait comme ça, le Wonka ! Aislinn ferma les paupières, pour revoir le chocolatier lorsque Lily était en présence, et, d’une manière générale, son comportement avec ses proches. Cela donnait le tournis.
 
«- Il faut une approche directe, pas trop agressive, mais qu’il s’aperçoive de quelque chose ! Il est assez tactile, donc n’hésite pas. »
 
Histoire de le faire sortir de son œuf en chocolat. Aislinn doutait qu’il refuse un quelconque contact physique, un câlin ou un baiser sur la joue… voire sur les lèvres. Le plus gros problème était qu’il ne voie justement pas les sous-entendus.
 
« -Essaie de la voir en-dehors de sa boutique. »
 
D’accord, plus facile à dire qu’à faire : même elle, pourtant l’une de ses meilleures amies si ce n’est sa meilleure amie, avait du mal à le voir hors de son antre, et à lui faire parler d’autres choses que ses créations gustatives. Pensive, elle baissa son regard sur la tasse de thé qu'elle tenait en main, et sourit largement
 
« -Appâte-le avec un pique-nique ou un goûter ? »




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale

Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Sam 1 Juin - 21:38


- Si tu n’es pas explicite, je doute qu’il comprenne. Il est…Willy est Willy, tu sais. Il est capable de ne pas voir un dragon lui passer sous le nez, alors.. Tout… tout ces trucs de séduction lui passent au-dessus de la tête.

C’était quand même fou qu’une personne soit aussi créative et vivante et pourtant si immunisée contre le monde extérieur… Willy était décidément un personnage unique, bouleversant et rafraîchissant, ce qui expliquait en partie pourquoi il avait volé le cœur de la douce Lily-Rose.

- Ce n’est pas méchant. C’est terrible d’être aussi inexpérimenté à cet âge !

Évidemment que ce n’était pas dit méchamment! Lily savait bien à quel point Aislinn adorait Willy, dans son entièreté, tant ses qualités que ses habitudes étranges. Puis, la rouquine ferma les yeux pendant un moment et l’instigatrice du pique-nique se demanda à quoi elle pouvait bien penser. Réfléchissait-elle à un plan d’attaque ou tentait-elle de profiter, pendant un court instant, du soleil et de la nature qui les entourait? Il faut croire que la première option était la bonne, puisqu’elle enchaîna avec son avis sur la question délicate qu’était le cas de son meilleur ami.

- Il faut une approche directe, pas trop agressive, mais qu’il s’aperçoive de quelque chose ! Il est assez tactile, donc n’hésite pas. Essaie de la voir en dehors de sa boutique.

Sans pouvoir s’en empêcher, la demoiselle rougit à l’idée de toucher son idéal. Imaginer des scénarios dans sa tête c’était une chose, mais faire le premier pas dans la réalité : s’en était une autre très différente! Allait-elle avoir le courage nécessaire pour réussir à être entreprenante? Il le fallait bien. Sinon elle pouvait dire adieu au conte de fées qu’elle avait construit dans son esprit d’amoureuse éperdue.

- En sort-il vraiment? Personnellement, je ne l’ai jamais vu ailleurs, mais il faut dire que je n’ai pas pour habitude de le suivre partout…

Quoique cette idée lui paraissait plutôt pas mal maintenant qu’elle y réfléchissait. Voir le magnifique visage de l’homme de ses rêves tous les jours? Personne ne pouvait affirmer que cette idée n’était pas des plus alléchantes. Pourtant, Lily n’avait pas envie de passer pour une détraquée ni une obsédée et, malgré l’état avancé de sa fièvre amoureuse, elle avait encore toute sa tête. En plus, elle serait totalement mortifiée si jamais Willy venait à découvrir qu’elle jouait les espionnes. Il la prendrait pour une folle, et pas dans le bon sens. Cette idée bizarre fut donc rangée bien loin dans son esprit et elle se promit d’oublier qu’elle y avait déjà songé. Elle valait mieux que ça tout de même!

- Mais tu as raison. J’ai la nette impression que si je tombe dans le piège de le voir à la boutique, ce sera mort pour moi! Il y a beaucoup trop de distractions là-bas et jamais il ne va m’écouter.

- Appâte-le avec un pique-nique ou un goûter ?

- Bonne idée! Ça a bien marché avec toi! dit-elle en souriant.

Cette marque de joie ne fit pourtant pas long feu, puisqu’un autre sujet épineux lui vint en tête. Ça faisait un moment qu’elle y pensait et se demandait si cela devait l’arrêter dans sa tentative de séduction ou pas. Certaines personnes y accordaient beaucoup d’importance, alors que d’autres pas du tout, Lily ne savait donc plus quoi penser. Son désir pour Willy avait commencé très doucement, elle n’y avait donc pas porté attention immédiatement. Depuis que « Willy est très mignon » s’était transformé en « Je suis dingue de Willy », elle avait dû reconsidérer sérieusement la question. Peut-être Aislinn pourrait-elle trancher sur le sujet.

- Dis Aislinn… tu crois que c’est grave qu’il soit plus vieux que moi? Je vois bien que notre différence d’âge n’a pas l’air de te choquer, mais est-ce que ça va être un problème à ses yeux?
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Mar 4 Juin - 16:15


« - En sort-il vraiment? Personnellement, je ne l’ai jamais vu ailleurs, mais il faut dire que je n’ai pas pour habitude de le suivre partout… » Quoiii, elle ne le suivait pas partout ? C'était décevant ! Même pas drôle. Non pas qu'Aislinn ait une mauvaise opinion de son amie, hein ! N'allez pas imaginer qu'elle considérait que Lily était une détraquée perverse ou quoi que ce soit, dont la vie ne tournait plus qu'autour que de son cher et tendre, au point de prendre des photos de lui sous la douche ou de le regarder dormir... Cela aurait été inquiétant.
Mais la pauvre rouquine lisait beaucoup trop de livres pour sa santé mentale et suivre l'être aimé était quelque chose qui s'y faisait couramment. Pourquoi après tout ? De toute façon Willy ne remarquerait jamais rien. Aislinn ne connaissait les relations amoureuses que depuis ses livres, et il lui semblait qu'il s'agissait d'une méthode plutôt romantique. Passionnée au moins. L'obsessionnel n'apparaissait pas aux yeux de la jeune femme et de sa naïveté indécrottable.

Mais Lily-Rose avait raison : on ne voyait jamais Willy en ville, ou presque. C'était rare qu'Aislinn réussisse à le faire sortir, il ne lui semblait même pas qu'il soit déjà venu au manoir ! Le fait qu'il habite au dessus de sa boutique et travaille en-dessous était loin d'aider. Willy était sociable, mais parvenait à n'avoir aucune vie sociale, c'était terrible. Et pas bon pour sa santé, ni son moral ( même si, par un vrai miracle, Willy allait bien et semblait heureux ).

« -Il ne sort jamais et passe son temps à travailler... Vous mettre ensemble devient nécessaire pour sa santé ! »

« - Bonne idée! Ça a bien marché avec toi! » Aislinn eut un petit rire : effectivement, et sans nul doute cela fonctionnerait tout aussi bien avec Willy ! Sur ça, ils étaient pareils. Capables d'aller au bout du monde pour du thé, ou dans le cas du jeune homme, une friandise : c'était le moyen le plus sûr d'attirer l'attention de Willy. Ça et se rouler toute nue dans du chocolat, mais Aislinn n'arriverait jamais à proposer l'idée à Lily-Rose sans devenir rouge comme une pivoine. Mais son rire s'éteignit brusquement quand elle posa ses yeux sur Lily-Rose, dont le visage s'était brusquement fermé.

Aislinn passait parfois à côté de ce que ressentait les gens, parce qu'elle était trop distraite et tête-en-l’air, mais à l'instant Lily-Rose avait tout son attention. Et Lily-Rose semblait préoccupée : Aislinn l'observa avec une certaine inquiétude, se demandant ce qui avait pu provoqué un tel revirement.« Dis Aislinn… tu crois que c’est grave qu’il soit plus vieux que moi? Je vois bien que notre différence d’âge n’a pas l’air de te choquer, mais est-ce que ça va être un problème à ses yeux? » La jeune femme ouvrit grand les yeux, ne s'attendant pas à cette question. Elle n'y avait jamais pensé, n'avait jamais envisagé le problème...qui pourtant méritait d'être examiné avec attention.

A elle, cela ne lui posait aucun problème. Elle n'avait pas l'habitude de réfléchir par rapport à une norme et à ses yeux Willy n'était définit par « homme mature de 34 ans » mais par... son ami chocolatier frappa-dingue ? Il faut dire qu'il ne se comportait pas toujours comme un homme de son âge... Donc non, pas de problème. Le reste de la ville dirait bien ce qu'il voulait si Lily et Willy étaient amoureux. Mais William lui-même ? Question épineuse. Aislinn répondit lentement, réfléchissant tout en parlant :

« -... Je ne pense pas que ça va le choquer. Mais...peut-être que ça peut rendre la chose difficile. Genre qu'il va mettre... encore plus de temps que prévu, à comprendre ce que tu ressens, et à ne pas te voir comme une amie, une petite-soeur ? Je pense pas que cela soit le plus gros problème, en tous cas.»




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale

Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Dim 23 Juin - 21:30


- Il ne sort jamais et passe son temps à travailler... Vous mettre ensemble devient nécessaire pour sa santé !

Vu comme ça… Lily sonnait presque comme un médicament miracle! Et cette idée l’amusait beaucoup. Peut-être pourrait-elle exploiter le concept? Se déguiser en contenant de sirop ou en pilule géante et se présenter chez Willy pour lui proposer de le guérir de sa « sur-travail-ite aigue ». Ça n’avait probablement aucune chance de fonctionner, mais ça avait le mérite d’être rigolo et de pouvoir resservir un jour où Lily serait triste. Elle n’aurait qu’à s’imaginer porter ces costumes ridicules pour se remettre à sourire.

Lorsqu’elle posa sa question existentielle sur la différence d’âge, son invitée parut sincèrement très étonnée de l’entendre. Ses yeux devinrent tous ronds, comme des tasses de thé. Il était clair que cela ne lui avait même pas effleuré l’esprit. C’était tout Aislinn ça, à avoir souvent la tête dans les nuages, on oubliait les trucs franchement évidents. Elle prit un moment pour réfléchir à sa réponse, alors que Lily était très impatiente de l’entendre. Si elle lui disait que Willy la rejetterait probablement pour cette raison – peut-être avait-il déjà découragé de jeunes clientes avant elle? – ses espoirs seraient anéantis avant même qu’elle puisse tenter une quelconque forme de séduction.

- ... Je ne pense pas que ça va le choquer. Mais... peut-être que ça peut rendre la chose difficile. Genre qu'il va mettre... encore plus de temps que prévu, à comprendre ce que tu ressens, et à ne pas te voir comme une amie, une petite-sœur? Je pense pas que cela soit le plus gros problème, en tous cas.

Dis-moi comme ça, on aurait dit que Lily avait tout un assortiment de problèmes sur les bras, et la mauvaise nouvelle était que cette impression était véridique. Normalement, réussir à sortir avec quelqu’un peut comporter quelques complications plus ou moins mineures, mais rien qui ne soit insurmontable. Dans le cas présent, l’objectif « séduire Willy » s’avérait être l’équivalent d’une montagne s’élevant plus haut que les nuages, une montagne que personne n’aurait jamais réussi à escalader. Et donc une perspective franchement pas très encourageante. Que de tracas pour un homme tout de même! Renoncer n’était pourtant pas une option car Lily s’était auto-endoctrinée dans un amour brûlant et elle seule pouvait s’en détacher, ce qui ne lui apparaissait même pas comme une possibilité.

La liste des obstacles s’était considérablement allongée depuis le début de ce pique-nique. Si la peur de ne pas lui plaire physiquement c’était estompée, celle qu’il ne remarque même pas ses avances c’était ajoutée, et celle à propos de leur différence d’âge n’avait pas été apaisée. Il fallait bien que le chocolatier ait un visage d’ange pour valoir toutes ces inquiétudes et surtout toutes ces manigances.

- Arf! Mais ça craint être sa petite-sœur! Je sais que je suis adorable et format mini, mais ça n’exclut pas que je suis une jeune femme qui veut se faire prendre au sérieux. Surtout en amour! Je vais débarquer à la boutique, lui planter un baiser de braise sur les lèvres et le conquérir! scanda-t-elle, emportée par ses émotions. Dès qu’elle prononça cette déclaration enflammée, elle rougit et cacha son visage derrière sa tasse de thé. Ou pas… ajouta-elle avec un air gêné et une voix mal assurée.

- Je sens que je vais devoir agir rapidement, pour éviter de perdre le peu de détermination qu’il me reste. Il ne faut surtout pas que je me dégonfle! Dans tous les cas, et peu importe le résultat de mes tentatives, je tiens à te dire merci pour tes bons conseils Aislinn. Ça me touche beaucoup que tu fasses ça pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Jeu 27 Juin - 16:38

Lily-Rose ressemblait de toute manière a une médicatement, ou un bonbon, frais et coloré, apte à vous remonter le moral et à vous rendre heureux, à booster votre joie de vivre. Surtout que c'était le genre de concept qui devrait bien plaire à Willy ! Non, vraiment, sincèrement, Aislinn trouvait la jeune fille parfaite pour son meilleur ami : comment pourrait-il lui résister ? Ils seraient mignons ensembles, et cela inspirerait sans doute à Willy de nouvelles créations ! C'était le bon choix. ...malgré les nombreuses embûches qui se mettaient entre les deux futurs amoureux. Mais foi, d'Aislinn, il n'était pas question de se laisser abattre pour autant !

« - Arf! Mais ça craint être sa petite-sœur! Je sais que je suis adorable et format mini, mais ça n’exclut pas que je suis une jeune femme qui veut se faire prendre au sérieux. Surtout en amour! Je vais débarquer à la boutique, lui planter un baiser de braise sur les lèvres et le conquérir! » Hey, elle était plus ou moins sa petite soeur meilleure ami cousine personne à qui il ne penserait jamais romantiquement ou sexuellement ( dieu merci ! ) et ça ne craignait pas du tout ! ( surtout que malgré ce poste non enviable elle s'était toujours fait plus embrassée que Lily...Non ne pas y penser, c'était tellement...aberrant comme expérience ).

Mais elle comprenait ce que la jeune femme voulait lui dire par là : être proche de Willy était bien, mais elle, elle était amoureuse de lui ! Et cela changeait tout. « -Ou pas… » Arrêtez tout, il était temps d'agir ! Aislinn bondit aussitôt, se penchant en avant et saisissant le poignet de son amie, au risque d'en renverser le (précieux) contenu et l'empêcha de se cacher, embarrassée derrière sa tasse : il n'y avait pas de raison, au contraire, c'était génial !

« -NON ! Enfin si, enfin, fais ça ! »

Aislinn lui livra un grand sourire, les prunelles brillant d'enthousiasme. Eh bien quoi ? L'embrasser tout de go était peut-être une initiative … brutale, disons, mais qui avait le mérite d'être claire et efficace. « - Je sens que je vais devoir agir rapidement, pour éviter de perdre le peu de détermination qu’il me reste. Il ne faut surtout pas que je me dégonfle! Dans tous les cas, et peu importe le résultat de mes tentatives, je tiens à te dire merci pour tes bons conseils Aislinn. Ça me touche beaucoup que tu fasses ça pour moi. » Aislinn battit des paupières un peu surprise du remerciement, qui, à ses yeux du moins, était inattendu et non nécessaire. C'était tout naturel, littéralement.

« -Y a pas de quoi, vraiment. Si vous êtes heureux, moi ça me va. J'espère que juste ça te servira. »

Tout en restant assise dans l'herbe fraîche, Aislinn déplia ses jambes engourdies et les replaça sous elle. Aislinn fit un vague geste de la main, signifiant, que non vraiment, pas de quoi, c'est un plaisir et lui sourit malicieusement :

« -Au moins si tu l'embrasses, ça aura le mérite d'être clair. Et je ne te laisserais pas de te dégonfler, compte sur moi pour surveiller tes progrès, tu mérites d'être avec Willy. ...Mais prend en soin, et ne l'accapares pas trop, d'accord ? »

Soudainement plus hésitante, Aislinn se mordit la lèvre inférieure. C'était purement égoïste, sa dernière demande, mais c'était important pour elle. Elle s'en voulait ne serait-ce que d'évoquer la question ( alors même que Lily ne s'était pas encore déclarée à Willy ! ) mais elle avait un peu peur de perdre son meilleur ami, après tout...




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale

Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Mar 2 Juil - 20:01


- NON ! Enfin si, enfin, fais ça !

La rouquine prononça, ou cria c’est selon, ces paroles d’encouragement avec tant de vigueur que son corps aussi voulu participer. De ce fait, elle avait attrapé le poignet de son amie, ne réalisant pas que cette dernière avait encore sa tasse de thé à la main. Même si, par miracle, le liquide resta bien sagement dans son contenant et ne se renversa pas, Lily trouva cette manœuvre franchement dangereuse! D’un côté, elle comprit et apprécia tout l’enthousiasme qu’Aislinn tentait de lui démontrer avec ce geste, mais de l’autre elle avait risqué de finir ébouillantée! Ok ok… pas vraiment. Il faut dire que ça faisait un moment que les deux jeunes femmes papotaient et que le thé n’était plus aussi chaud qu’il l’avait déjà été. Sans dire qu’il était froid, il était maintenant à une température tout à fait normale et respectable pour se faire ingurgiter et sans véritable danger pour d’éventuelles brûlures.

Pourtant, au-delà des risques physiques, il y avait également eu le risque matériel que ses vêtements soient tous tâchés de thé. N’étant pas tellement adepte de ce breuvage à la mode, Lily n’avait aucune idée si ça se nettoyait facilement à la machine ou pas, et elle préférait ne pas faire de test scientifique aujourd’hui. En plus, sa mère se plaindrait encore qu’elle était gaffeuse. Tout de suite, l’idée de présenter Aislinn à sa mère germa dans son esprit. Peut-être que si sa maman voyait qu’il existait des gens beaucoup plus tête en l’air qu’elle, elle la laisserait tranquille avec ses remontrances. C’était une excellente idée qu’elle nota dans un coin de sa tête, se promettant de faire en sorte que cette rencontre bénéfique ait lieu un jour.

- Y a pas de quoi, vraiment. Si vous êtes heureux, moi ça me va. J'espère que juste ça te servira.

- Oh ça devrait! C’est un bon début et puis c’est toujours mieux que rien.

En effet, ça ne lui disait rien du tout de s’avancer sur un terrain miné dont elle ne connaissait rien, sans indications d’aucune sorte. Au moins, là elle avait en sa possession quelques directives approximatives et une idée légèrement plus claire de ce qu’allait être son plan d’attaque. Il était évidemment impossible de prévoir comment cela allait se dérouler dans les moindres détails, – surtout à cause de l’imprévisibilité de Willy – mais elle n’avançait pas dans le noir complet et ça allait devoir faire l’affaire. Quant à être heureux… c’était exactement ce qu’elle avait en tête pour elle et le beau chocolatier! Un avenir rempli de bonheur! Bon… elle était encore trop jeune pour se dire que c’était pour toujours et qu’ils allaient se marier, mais elle se souhaitait plein de bons moments avec cet homme qui faisait battre son cœur.

- Au moins si tu l'embrasses, ça aura le mérite d'être clair. Et je ne te laisserais pas de te dégonfler, compte sur moi pour surveiller tes progrès, tu mérites d'être avec Willy. ...Mais prend en soin, et ne l'accapares pas trop, d'accord ?

Comme c’était mignon! Aislinn avait peur de perdre de son grand ami. Ou du moins d’en être trop séparée à son goût. Lily-Rose trouva cela absolument adorable et ne put retenir un sourire attendri. Elle avait définitivement visé juste en mesurant l’étroitesse de la relation qui unissait les deux camarades. Ils étaient si proches qu’on aurait dit des siamois nés avec leur têtes collées l’une à l’autre. Sauf qu’ils n’étaient pas collés et qu’ils vivaient chacun leur vie, tout en gardant un énorme espace pour l’autre dans leur cœur. C’était une bonne chose que les deux jeunes filles s’entendent bien alors, parce que ça aurait posé problème pour sa quête amoureuse.

- Ouais j’ai vraiment besoin d’un coach! Je sens que la peur va tenter de me paralyser… Et puis tu sais bien que je ne pourrai jamais l’accaparer autant que son travail! dit-elle en rigolant. Ça pourrait même être le prochain sujet de nos réunions secrètes : convaincre Willy de moins travailler! Sérieusement, je sais bien que c’est sa passion et c’est génial, mais il devrait quand même engager des gens sur qui déléguer son travail. Comme ça il pourrait avoir une vie. Surtout consacrer tout son temps à sa fabuleuse meilleure amie et à sa merveilleuse petite amie! ajouta-elle avec un clin d’œil complice.
Revenir en haut Aller en bas
MESSAGES : 1253
POINTS RPS : 195
REPUTATION : 34



Who knows ?
♣ A SAVOIR:
♣ LES LIENS:
avatar
« Aislinn Liddell »
Mais en réalité, je suis
Alice au pays des Merveilles
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Dim 14 Juil - 17:43

Elles avaient donc un plan ! Enfin, un programme plutôt, une idée de départ. Un véritable plan d'attaque aurait sans doute était préférable, mais aucune des deux filles n'avait l'âme d'un général ( heureusement ! ), l'idée de quelque chose de prévu et millimétré tuait le naturel de l'amoureuse et mettait Aislinn mal à l'aise, de toute façon... Surtout que face à Willy, on ne savait jamais ce qui pouvait bien vous tomber sur le coin du museau, l'habileté de l'homme à faire surgir un lapin ( en chocolat ) de son chapeau n'étant plus à démontrer. Il fallait que Lily-Rose soit prête à tout, mais les livres avaient appris à Aislinn que lorsqu'on aime, on est prêt à tout, et que l'amour est toujours vainqueur...non ?

Bref, un grand pas avait eu lieu lors de ce petit pique-nique au bord de la rivière, grand pas qui suscitait beaucoup d'excitation et un peu de crainte, chez les deux filles, bien que pour des raisons différentes. Et, même si elle se trouvait bête sur ce coup-ci, Aislinn attendait (fort peu) patiemment que son amie la rassure; elle n'allait pas lui piquer Willy, hein ? Pour une fois, l'esprit d'Aislinn était concentré et ne vagabondait pas distraitement à droite à gauche, en attendant la réponse de la jeune femme...ou s'il vagabondait, c'était dans des scénarios catastrophes où Willy et Lily coulaient le parfait amour, et ne sortaient plus de leur nid d'amour, laissaient la chocolaterie à l'abandon et laissaient Aislinn toute seule.. Non, non, ne pas penser à ça, Aislinn, concentre-toi, souris, il y a du thé, la vie est belle.

« -Très bon plan ! »

Dit comme ça, en effet, ça sonnait très bien ! Willy avait des aides, en fait, mais ça ne suffisait pas, pas pour l'ampleur de ce qu'il fabriquait dans son laboratoire, dans sa boutique et encore moins dans son Wonderland : s'il n'avait pas été chocolatier on aurait sans doute dit de l'homme qu'il était mégalomane ! Le sortir – de gré ou de force – de son antre, voilà le prochain sujet de pique-nique, c'était dit ! Elles y arriveraient, coûte que coûte, et pour le bien de l'homme. Et puis comploter toutes les deux autour d'une tasse de thé était très agréable, alors Aislinn voulait bien réitérer l'expérience, même autour d'un (très) mauvais prétexte. La rouquine finit sa tasse de thé et la déposa précautionneusement dans l'herbe, avant de poursuivre :

« -Il ne laissera jamais personne d'autre s'occuper de son précieux chocolat, c'est un maniaque à ce niveau... Mais j'approuve, on doit tout faire pour ! Par contre, je t'interdis de lui briser le coeur, fais gaffe ! Son chocolat est infect quand il est triste, il pourrait empoisonner toute la ville ! »

Aislinn essaya, essaya vraiment de la regarder sévèrement, voire méchamment ( car même si elle adorait Lily et qu'elle était d'un naturel gentil, si elle maltraitait son chocolatier, elle se mettrait sans doute en colère et essayerait de faire passer à la jeune femme un mauvais quart d'heure : autant s'entraîner tout de suite. ) avant qu'un sourire ne lui monte aux lèvres et qu'elle pouffe, sans se retenir. Elle agita les mains vers la jeune femme, comme si elle voulait faire fuir un chat ( ce qu'elle ne ferait jamais, ô grand jamais)  :

«- Alors, oust, qu'est-ce que tu fais là, va me le rendre heureux ! »




Elle est un petit trésor qu’on aimerait cacher au reste du monde, qu’on garderait pour soi comme un petit talisman porte-bonheur et qu’on porterait tout contre son cœur en cas de coups de blues ou pour des moments bienheureux comme celui-ci.  ♥️ Whale

Revenir en haut Aller en bas


avatar
« Invité »
Mais en réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   Sam 3 Aoû - 20:51


Aislinn eut d’abord l’air très enthousiasmée par l’idée que Willy puisse engager des aides à la boutique, mais elle lui remit les pendules à l’heure assez rapidement : c’était un plan assez peu probable et difficile à faire avaler au chocolatier.

- Il ne laissera jamais personne d'autre s'occuper de son précieux chocolat, c'est un maniaque à ce niveau... Mais j'approuve, on doit tout faire pour ! Par contre, je t'interdis de lui briser le coeur, fais gaffe ! Son chocolat est infect quand il est triste, il pourrait empoisonner toute la ville !

Berk! Du chocolat dégoûtant! Cette déclaration était la preuve claire et nette que Willy était beaucoup trop attaché à son chocolat, puisque même son humeur en influençait le goût. La demoiselle remarqua bien qu’Ainslinn essayait de lui jeter un regard sous-entendant des réprimandes en cas de bris du cœur de Willy, mais elle eut du mal à prendre la situation au sérieux, puisqu’elle savait que la rouquine était un amour. Comme de fait, cette dernière ne put garder son expression sévère très longtemps et éclata de rire! Lily lui offrit un sourire sincère, signe qu’elle comprenait la menace même si elle avait du mal à être réellement terrifiée.

Et puis pour pouvoir briser le cœur du chocolatier, il vaudrait déjà qu’elle puisse y avoir accès, ce qui, comme elles avaient pu le constater en tentant d’élaborer un plan, n’était pas facile du tout. Même si elle savait très bien que jamais elle ne pourrait lui faire de mal, Lily se fit la promesse d’être la meilleure petite amie possible et de le traiter comme un véritable prince charmant. Cet homme était devenu une sorte de trésor d’Ali Baba à ses yeux et, si jamais elle avait la chance de mettre la main dessus, elle ne laisserait rien venir ruiner leur conte de fées.

- Soit certaine que s’il veut bien m’accueillir dans son cœur, je vais m’y installer de façon permanente et en prendre le plus grand soin du monde!

- Alors, oust, qu'est-ce que tu fais là, va me le rendre heureux ! lui ordonna sa compagne de pique-nique, tout en agitant ses mains pour la chasser.

Lily-Rose ne put s’empêcher d’éclater de rire devant ce geste soudain. Elle se sentit presque comme un petit animal, un rongeur peut-être, dont la présence était indésirable. Jouant le jeu, elle plaça ses mains devant elle, en forme crochue de petites pattes, et s’éloigna en sautillant, comme un lapin ou un écureuil handicapé. L’effet devait être assez saisissant et… franchement ridicule. Malheureusement, elle ne pouvait pas quitter la rivière de cette façon. Premièrement parce qu’elle allait finir par avoir mal aux jambes à force d’être accroupie et deuxièmement elle devait ramasser les accessoires du pique-nique et les ramener à sa mère. C’est donc en marchant normalement que Lily revint sur ses pas et commença à rassembler ses affaires et à les ranger dans son panier.

- J’ai vraiment adoré passer du temps avec toi Aislinn. C’était super! Je vais bientôt entamer notre plan et je te tiens au courant des développements. Croisons les doigts pour que tout se passe comme on le souhaite!

Les deux jeunes femmes se firent une petite accolade et se dirent au revoir, avant de partir chacune de leur côté. Ceci mit fin à un bel après-midi au bord de la rivière.
Revenir en haut Aller en bas


« Contenu sponsorisé »
Mais en réalité, je suis
MessageSujet: Re: Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sweet. Sugar. Candyman! ~ Aislinn&Lily-Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (lily-rose) come back to me. (terminé)
» — Lily Scénario's --- Sophia Bush
» Présentation de Bonbon Rose
» ROSE ღ « J'me présente, je m'appelle H.. Ah non. C'est pas ça ! »
» Version 27 : Sweet Dream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il était une fois :: Les archives de Gold :: Les archives de Gold-